Go to menu Go to content

Essais routiers

Toyota Corolla 2009

Quarante ans de succès

Par : Benoit Charrette

Lancée au Japon en 1966, la Corolla a débarqué en Amérique du Nord en 1968. Pour célébrer les 40 ans de sa compacte, Toyota nous présente, en 2008, la 10e génération de cette voiture, devenue une véritable institution aux fils des ans. Depuis 1988, la Corolla est fabriquée dans les usines de Toyota Motor Manufacturing Canada (TMMC) à Cambridge, en Ontario.

Carrosserie

D'entrée de jeu, Toyota a admis vouloir rajeunir l'âge moyen de ses acheteurs canadiens. Ces derniers ont, en moyenne, plus de 50 ans, et Toyota voudrait diminuer cette moyenne de 10 ans. Pourtant, la recette fonctionne bien. En 20 ans, l'usine de Cambridge a construit deux millions de Corolla dont la moitié ont été vendues au Canada. Pour rajeunir la voiture, Toyota a repensé la silhouette. Le nouveau profil surbaissé et élargi de la Corolla a été mis au point par Toyota Design de concert avec des studios de design industriel à Turin (Italie). Les concepteurs recherchaient une silhouette plus basse et plus sportive que la génération précédente. C'est cette recherche qui a abouti à la décision de déplacer la base du montant A vers l'avant et la base du montant C vers l'arrière afin d'augmenter l'angle des glaces et d'améliorer la performance aérodynamique de la Corolla. Au final, la voiture a plus fière allure et offre des lignes moins génériques. La Corolla 2009 est proposée en quatre modèles : CE, LE, S et XRS. Les modèles S et XRS, avec un ensemble de jupe basse complète, de phares antibrouillard et un aileron arrière, offrent des lignes plus sportives.

Habitacle

L'intérieur beige et triste des précédentes générations a fait place à une finition plus moderne dans la nouvelle Corolla. Sans être plus grand, l'habitacle plus coloré donne une plus grande impression d'espace. On trouve quelques nouveautés au chapitre de l'aménagement comme les pochettes sur les côtés du bloc central, une boîte à gants sur deux niveaux, des vide-poches aux portières avant et arrière pouvant accueillir des bouteilles d'eau et un bloc central doté d'un grand et d'un petit plateaux. Les touches de chrome sur le pourtour du bloc central d'instrumentation font un peu bon marché, mais ont le mérite d'ajouter un peu de piquant. Les versions de base déçoivent par la qualité de leur finition. D'assez moyenne au sein de l'habitacle, elle devient franchement critique dans le coffre où les panneaux sont mal fixés. Bref, à ce chapitre, la présentation est vraiment dépassée. Tous les modèles reçoivent un dégivreur de lunette, une chaîne audio AM/ FM/CD prête pour la radio satellite avec capacité MP3/WMA, une prise audio auxiliaire, un volant inclinable et télescopique et une banquette arrière divisée 60/40 avec dossiers rabattables. En regardant la liste complète des caractéristiques, je n'ai vu nulle part une mention de sièges chauffants. Pourtant, des voitures comme la Kia Rio et la Hyundai Accent l'offrent. Dans un pays nordique, cela devrait à tout le moins faire partie de la liste des options, dommage. Les caractéristiques de sécurité ?de série de la toute nouvelle Corolla comprennent des coussins gonflables frontaux et latéraux montés dans les sièges avant et des coussins gonflables latéraux en rideaux aux deux premières rangées. Les sièges avant sont équipés, de série, d'appuie-tête actifs. Quand le véhicule subit une collision par l'arrière, un mécanisme actionné par câble dans l'appui-tête actif déplace celui-ci vers le haut et vers l'avant afin de limiter les mouvements de la tête de l'occupant. Tous les modèles de Corolla sont équipés, de série, du système de freinage antiblocage (ABS) de Toyota, tandis que la Corolla XRS est dotée, de série, du dispositif de contrôle de la stabilité du véhicule (VSC).

Mécanique

Les modèles CE, LE et S seront équipés du 4-cylindres de 1,8 litre qui porte sa puissance cette année de 126 à 132 chevaux. Il est couplé de série à une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports, et une boîte automatique à 4 rapports à commande électronique (ECT) sera également offerte en option. Ceux qui recherchent plus de couple et de puissance pourront choisir le moteur de 2,4 litres dans la version XRS. Issue de la Camry, cette mécanique développe 158 chevaux et peut être jumelée à une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports, de série, et une boîte automatique à 5 rapports, en option. Les deux moteurs savent se montrer silencieux et pas trop rugueux. La boîte manuelle se manie sans y penser, en laissant une agréable sensation de précision dans la paume de la main.

Comportement

La Corolla n'a jamais été une voiture sportive, et rien ne change pour la nouvelle génération. La Corolla tient fort honorablement le pavé, avec une suspension bien calibrée et plutôt orientée vers le confort. Un confort qui fait d'ailleurs l'un des points forts de la voiture, avec une habitabilité et une ergonomie bien pensée. Sur la route, j'ai pu constater une amélioration au chapitre de l'insonorisation et une rigidité accrue du châssis. La version de base, chaussée de pneus de 15 pouces, arrive rapidement à sa limite si vous prenez un virage de manière un peu trop enthousiaste. Les 16 pouces font déjà du meilleur boulot, et les 17 pouces repoussent un peu plus loin la limite d'adhérence. Les 158 chevaux de la version XRS permettent enfin à la version dite sportive de la famille de réellement se distinguer. Il n'y a pas le côté plus débridé de la Honda Civic Si, mais le couple est généreux, et les performances, correctes. Un seul bémol à souligner au moment de remettre les gaz franchement, vous sentirez un léger effet de couple aux roues motrices, un défaut difficile à pardonner en 2008. Parmi les points positifs, il faut noter que Toyota a changé sa direction assistée de l'hydraulique à l'électrique. Ce changement qui n'a pas toujours de conclusion heureuse en raison de la lourdeur de certaines assistances électriques, est très réussi dans ce cas-ci. Comme beaucoup d'autres constructeurs, Toyota se débarrasse d'un vieillot, encombrant et lourd système hydraulique à pompe pour un beaucoup plus moderne système électrique. De plus, le volant est inclinable et télescopique ce qui relève plus de l'exception que de la norme dans cette catégorie de véhicules. Avec, en prime, un siège réglable en hauteur, la position de conduite idéale est d'autant plus simple à

VÉHICULE À VENDRE : RAPIDE, FACILE ET PROFESSIONNEL! PEU IMPORTE LA MARQUE, LE MODÈLE OU L'ÂGE.
VÉHICULE RECHERCHÉ : VOUS CHERCHEZ UN VÉHICULE DE QUALITÉ, NOUS POUVONS VOUS AIDEZ.